background background

Monnerech

Pollution lumineuse Blog

Impressionnant, c'est sans doute ce qui vous vient spontanément à l'esprit en regardant la photo ci-dessous de la NASA qui date de 2016. Vous reconnaitrez sans problème les contours de la Belgique à la quantité de points lumineux des routes et autoroutes (entre autres), ainsi que d'autres capitales européennes (les tâches lumineuses isolées).

Impressionnant, certes, mais l’excès d’éclairage artificiel représente un gaspillage énergétique non négligeable, et une source de perturbations pour la biodiversité.

Dans notre commune, des efforts ont été faits afin de réduire la consommation des lampadaires en remplaçant les vielles ampoules par des LED, qui d'après les spécialistes ont un impact environnemental plus faible, ou dans le cadre du développement de nouvelles cités en prévoyant des installations qui permettent de mieux gérer l'éclairage public.

Cependant il reste encore beaucoup de points lumineux qui ne servent pas à grand chose pendant la nuit et qui pourraient être éteints à partir d'une certaine heure, sans que cela n'ait d'impact néfaste sur les habitants de la commune. Par exemple, à quoi sert l'éclairage dans un parc alors qu'il est fermé, ou sur une route qui est déserte?

En France, quelque 12,000 communes ont déjà adopté une extinction complète ou partielle en milieu de nuit. Pourquoi ne pas s'en inspirer à Mondercange?

Vous trouverez plus d'infos sur la situation en France ici: Pollution lumineuse | Ministères Écologie Énergie Territoires (ecologie.gouv.fr)

Photo © NASA 2016

Publié le 21/06/2022

Pollution lumineuse - éclairage nocturne planète terre - déi gréng Mondercange - Photo © NASA 2016